Aestimare 2 Constantin Brancusi

Publié le par Becquerel




brancusicolonnesteichen.gif
      Colonne sans fin taillée dans un arbre du jardin d"Edward 
      Steichen à Voulangis 1927, 7 mètres de hauteur



Aphorismes de Constantin Brancusi


Quand nous ne sommes plus des enfants,
nous sommes déjà morts.

 

Voir est une chose, y aller est une autre.

 

Le poli, c'est une nécessité que demandent
les formes relativement absolues de certaines matières. 
Il n'est pas obligatoire, il est même très nuisible
pour ceux qui font du bifteck.


Les mesures sont nuisibles, car elles sont
là, dans les choses. Elles peuvent monter
jusqu'au ciel et descendre par terre sans
changer de mesure.


Les éléments de ma colonne sans fin
sont la respiration-même de l'homme,
son propre rythme.


Ce n'est pas la forme extérieure des 
choses qui est réelle, mais l'essence des
choses; partant de cette vérité, il est
impossible à quiconque d'exprimer
quelque chose de réel en imitant la
surface extérieure des choses.

 

 

undefined

          Torse masculin, 1917, 46,7 x 30,5 x 16,85 cm
           Musée d'art de Cleveland

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article