Valérie du Chéné 01

Publié le par Becquerel





 "Un jour d'été, le soleil d'éclat" , 2007, gouache



...L'ex-voto, tel que nous le connaissons, témoigne du remerciement d'un " donateur " à la suite d'une grâce reçue :
sans voeu prélable, dans le cas d'un danger imprévisible auquel il a échappé, tel qu'un accident ou la
foudre ( ce n'est qu'une fois le danger passé que l'on attribue à telle intervention céleste le soulagement
d'en être sorti vivant ) ou bien après un voeu, si le temps du danger était celui de la maladie, d'une tempête
ou d'une guerre. La gravité des enjeux contraste toujours avec le traitement formel naïf et spontané des objets
qui constituent les ex-voto. Avec les siens, Valérie du Chéné poursuit sa pratique légère de la gouache, mais pour rendre compte d'une catastrophe, d'une blessure ou d'un regret. Déjà, dans les dessins au feutre qu'elle avait réalisés à Rio de Janeiro en 2000, un trait économe et simplifié contrastait fortement avec le drame et la violence
de l'actualité des favelas qui en étaient le sujet. L'utilisation de matériaux simples, associé à l'humilité et à la spontanéité des réponses formelles de son dessin sont pour partie dans la beauté et la force de son travail; du genre de celle que l'on peut ressentir, par exmple, en contemplant la tapisserie de l'Apocalypse d'Angers ou les peintures de la pré-renaissance italienne, comme celles du siennois Sasseta que l'on peut voir au Louvre...

Noémie Révah, extrait paru dans l'ouvrage " Bureau des ex-voto laïques " de Valérie du Chéné, Editions Villa Saint
Clair, 20 Euros, isbn 978-2-908964-52-3 .



Commenter cet article