Véronique Vassiliou 01

Publié le par Becquerel




 

Together in another way

 

 

 

 

Un jeune couple était installé sur les sièges en métal orange du métro marseillais. La reconstruction du tramway faisait grand bruit. Outre l’éventration généralisée de Marseille, le tramway doublait les lignes du métro en évitant avec soin la traversée des quartiers pauvres. Une logique singulière appliquée à la ville qui résistait par ailleurs, de toute la force de son désordre, à la normalisation. La Canebière n’était plus qu’un chantier jonché d’ordures qui pourrissaient sous la chaleur brûlante et moite du soleil de juillet. Pour continuer d’y vivre, il fallait sans cesse opter pour de nouveaux détours afin de fuir bruits et éventrations. La ville résonnait du grondement des tractopelles et marteaux-piqueurs, son atmosphère était chargée de poussière. Le chômage, cependant, avait baissé tant les travaux nécessitaient de main d’œuvre.

Les deux jeunes gens semblaient heureux d’être ensemble et de pouvoir se poser un moment pour contempler leurs emplettes, à l’abri du soleil qui surexposait hommes et immeubles. La jeune femme ouvrit avec empressement un sac pour en sortir un gros volume qu’elle compulsa avec grand intérêt. Le jeune homme était penché avec attention sur le livre. Ils semblaient avides d’en découvrir le contenu comme s’il recélait les clés d’un trésor.

Ils feuilletèrent le livre puis le refermèrent. C’était Le grand livre de la voyance.

Ils sortirent de leur sac un second trésor. Il s’agissait d’un film, Massacre à la tronçonneuse.

Le métro arriva, ils se levèrent pour y pénétrer. Le tee-shirt du jeune homme dévoila alors en son dos une inscription en lettres d’argent, Together in another way.





 

 

 

Commenter cet article