Kadi Becquerel 09

Publié le par Becquerel

 

 

élisabeth mercier devient Natacha Herbert



C'est selon cet intitulé que j'ai le plaisir de vous
annoncer qu'élisabeth m'a fait part de cette prise
de nom d'artiste.
Nom d'emprunt et non pseudonyme, 
nom composé et non hétéronyme.
Dans l'esprit de Marcel Broodthaers
et
de
Gérard Gasiorowski, Natacha Herbert
inverse la perspective de son oeuvre.
Il n'est pas question ici de double, de masque,
d'anagramme, c'est davantage l'ajustement d'une
méthode de travail,  d'un -autre- composé, d'un matériau
: un médium lui permettant de conserver
ses connaissances avec un nouvel horizon. 


Je vous invite à visiter son blog récent :
http://natachaherbert.over-blog.com





"Aubes-rectangle", 2008, Natacha Herbert

 

 

 






 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article