Frédéric Weigel 01

Publié le par Becquerel




"Les échecs de Protée" peinture sur papier, 50 x 55 cm, 2004



Des tas de phoques traînant à même le sol, formant des montagnes grotesques de troupeaux, ils ne cessent de se remuer. De tout ce magma, Protée est le gardien, berger de toutes sortes d'animaux et monstres marins. Poséidon lui donna le pouvoir de prédire le futur. Manque de chance, Protée n'aime pas être dérangé par les curieux s'interrogeant sur leur avenir. Capable de se transformer à son gré, il revêt moult formes pour échapper aux questions interminables. Protée pour pouvoir se transformer a besoin de représentations, sans doute disposait-il d'un dictionnaire Larousse 1993. Malheureusement pour lui, il n'est pas très efficace, le spectateur le reconnaît très rapidement, c'est un protée absurde repéré par des phrases.



Site de l'artiste : http://weigel-frederic.fr      



 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article