Jaime Diaz Puentes 01

Publié le par Becquerel

« haznome »

Un projet de jaime diaz-puentes

Paris 2008

 

 

Le grand débit

Colin et Pascal ont mis à ma disposition des matériaux pour peindre : de la toile, des couleurs, des pinceaux… Ils aimeraient me voir à l’œuvre, peut être pensent ils que je m’ennuie et qu’il vient à manquer quelque chose d’excitant à mon existence parisienne. Ils ont raison sans doute…

 

Ma première impulsion a été celle de peindre des soleils, un soleil noir et un soleil blanc sur fond blanc. Je tiens beaucoup à mes « soleils », j’aime faire des tableaux avec cette forme ronde elle m’inspire et sans doute je m’appliquerais à les faire. Mais à part ces deux toiles je vais m’attaquer à un truc plus drôle, la réalisation d’une peinture « épuisement ».

 

Étant donné que le matériel fourni n’a jamais été utilisé, n’a jamais été ouvert, ni touché j’aimerais le finir complètement, l’épuiser dans sa totalité en utilisant tous les éléments donnés. Cette peinture sera finie avec l’épuisement des couleurs.

 

Une peinture qui débite son avoir, qui débite tout ce qu’elle a, une peinture qui se donne, une peinture généreuse qui va jusqu’au bout, jusqu'à son épuisement.

 

3 châssis entoilés

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, blanc de titane

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, jaune azo moyen

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, bleu céruléum phtalo

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, rose quinacridone

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, violet

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, terre sienne naturelle

1 tube d’huile Amsterdam de 200 ml, noir d’ivoire

1 litre de térébenthine

1 pinceau Manet soies pures 10 France

1 pinceau Raphael martre 10

1 pinceau code noir round 12 Japan

1 pinceau code noir round 8 Japan

1 pinceau code noir round 4 Japan

1 pinceau code noir Bright 6 Japan

1 nettoyant rénovateur pour pinceau

1 flacon d’huile de lin décolorée

1 bombe de vernis à tableaux brillant

 

jaime diaz-puentes

 

Charenton-le-Pont le 9 janvier 2008

 

 









Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article