Elisabeth Mercier 03

Publié le par Becquerel

        "Mesure 305" , 40x30 cm, acrylique sur toile, Elisabeth Mercier,2006, collection particulière

"j'ai marché des heures sur une ligne rectangulaire accrochée de temps en temps à une poutre de bois brune. Parfois je faisais demi-tour -pour changer- mais le rectangle lui est resté le même .
J'ai compris au fil de ces heures qu'il était inutile de mesurer le temps dans ce lieu et que c'est ce qui était bénéfique pour moi. Aujourd'hui je peins peu mais ma peinture est à l'image des mesures de mes pas . Elles ne font que se mesurer elles-mêmes jusqu'à l'épuisement des jambes, jusqu'à épuisement de son contenu mathématique vide de pathos, de sens. Elle n'est plus qu'elle même , une peinture pour être regarder en silence ,en attendant que les questions viennent. Aujourd'hui des réponses il n'y en a pas : juste des mesures intrinsèques à ce que vous voyez. Une peinture absurde mais recueillie par sa simple présence."                            Elisabeth Mercier.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
( à élisabeth mercier )              Hinterland en Mai
 
 
Voir le pourtour du crâne au-dedans
Ceinture jaune où s'écoule le temps sans jour ni nuit
                          Magasin clos
Accessoires translucides et petits objets           rebus
                          morceaux visibles à l'oeil nu
 
Elle fixe alentour les flammes l'azur et l'ordinaire
Sans attache sans horaire et sans calendrier
Son corps passe à l'orange tout en basse tension
 
Elle fume son tabac roulé par habitude     debout
Dans un couloir éteint long et anguleux
inhale son poison blanc    regarde au-dehors
 
Sa peur des lampadaires l'a quitté sans jour ni nuit
Ceux qui ceinturent l'immeuble avec leurs verres ronds
au bout de leur poteaux
Elle a cessé de croire aux micros cachés dedans pour l'espionner
personne à l'écoute, personne au creux du temps
                        Sans jour ni nuit
 
Au-delà de l'enceinte de l'unité   bientôt   elle s'en ira
                               Dehors 
 
Kadi Becquerel 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article